YOOtheme

La dématérialisation des titres-restaurant

La dématérialisation des titres-restaurant présente des avantages intéressants aussi bien pour les salariés et les restaurateurs que pour les entreprises. Alors que les 4 acteurs historiques (EdenRed, Chèque Déjeuner, Sodexo et Natixis Intertitres) se préparent à cette révolution, des acteurs comme Moneo Resto lance son titre-restaurant sous forme de carte à puce.



Dématérialisation des titres-restaurant, de quoi s’agit-il exactement ?
Le gouvernement a opté pour la dématérialisation des titres-restaurant, c’est-à-dire le passage du support papier au support numérique. Les titres papiers seront donc à terme remplacés par des cartes à puce rechargeables ou des applications sur téléphone mobile. Cette mesure concerne tous les acteurs des titres-restaurant comme Sodexo (Chèque restaurant), Edenred (Ticket Restaurant), Natixis (Chèque de table) ou encore Chèque déjeuner et son titre restaurant éponyme. Chaque carte à puce est sécurisée par un code pin pour éviter les fraudes. Elle a une durée de validité de 3 ans et est remplacée en cas de perte. Elle peut être rechargée chaque mois par l’employeur.

Une décision avantageuse pour tous
La dématérialisation profite à toutes les parties :

  • Salariés

Chaque année, 3,5 millions de salariés dépensent près de 700 millions de titres-restaurant pendant leur pause-déjeuner. La numérisation va leur éviter de s’encombrer avec des papiers qui peuvent se perdre, s’envoler ou s’abîmer à tout moment.

  • Restaurateurs

La dématérialisation va faciliter le travail des 160 000 restaurateurs qui acceptent les tickets-restaurants. En effet, elle favorise un traitement rapide et simplifié des titres et facilite les opérations de remboursement ce qui permet aux restaurateurs de ne pas se retrouver à court d’argent liquide. Elle réduit les commissions ad hoc payées par les restaurateurs aux entreprises émettrices de titres.

  • Entreprises

Les quelques 120 000 entreprises qui utilisent le système du ticket-restaurant n’auront plus à distribuer des tickets tous les mois et à gérer la comptabilité qui s’y rapporte. La dématérialisation leur permettra ainsi de réduire leurs charges, et de faciliter la distribution et le traitement des tickets mobilisant du monde.

Quelques réticences
Les 4 opérateurs historiques du secteur se disent prêts à adopter la dématérialisation, mais souhaitent au préalable obtenir des précisions sur les points suivants :

  • est-il possible d’utiliser les titres dématérialisés pendant le week-end ?
  • sont-ils sécables ?
  • comment pourra-t-on contrôler le réseau agréé ?

Les acteurs attendent par ailleurs la publication du décret d’application pour dématérialiser leurs titres, chacun à son rythme. S’ils obtiennent des réponses satisfaisantes, les 4 acteurs historiques pourraient lancer leurs cartes dématérialisées avant mars 2014. Par souci de transparence, Chèque Déjeuner, tout comme Ticket Restaurant, met en avant sur leur page d'accueil des précisions sur la dématérialisation du chèque restaurant et annoncent les raisons pour lesquelles la dématérialisation n'est pas encore effective.

Pendant ce temps, Moneo Resto a pris de l’avance, puisque l’opérateur a déjà lancé son titre-restaurant numérique. Il a aussi signé un accord avec l’Umih (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, principale organisation patronale de l’hôtellerie).